USA Jour 28 – Steinbeck-Land

Faut que je m'achète ce bouquin.
Faut que je m’achète ce bouquin.

En me réveillant ce matin, je regarde l’heure et tombe sur ce titre de livre qui me semble directement adressé. Je pense signer tous mes mails comme ça, désormais.

C’est cool de se lever sans être pressé par le soleil qui te fait cuire dans ta caisse ou par une femme de ménage qui te fait comprendre que ça serait bien que tu te casses de cette chambre d’hôtel, mec. J’me lève vers 9 heures tranquillou, et passe la matinée en compagnie de Valérien, le fils de 12 ans de mes hôtes.

C’est marrant parce que ces dernières années, les seuls ados de 12 ans que j’ai cotoyés étaient mes élèves de 6èmes, avec qui j’avais un peu le rôle du père fouettard. J’suis pas du tout patient avec les sixièmes, je dois l’avouer : leurs questions incessantes (auxquelles j’ai déjà répondu une bonne douzaine de fois PAR JOUR) et leur humour pipicaca (mais en moins bien que le mien hein) m’épuisent assez rapidement. Mais avec ce petiot, le contact passe bien ! Je saurais pas dire si c’est le rapport différent qui change la donne, ou le fait qu’il a une façon d’être bien différente de mes élèves, et autant dès que ça sonne je pousse mes sixièmes vers la sortie, autant, là, quand il me propose de jouer à « The Game of Life » (« Destins » en français, apparemment), j’accepte avec plaisir.

IMG_20150805_105516On s’fait une petite partie, puis une autre avec Roxane, sa sœur de 21 ans, qui a une répartie assez vive, et les provocations fusent pendant la partie; j’ai l’impression de me retrouver 20 ans en arrière, à l’époque où je jouais encore aux jeux de société avec mon voisin. Roxane a grandi aux Etats-Unis également et a vécu 2 ans à Montpellier après le lycée, coïncidence marrante puisque j’ai vécu pas très loin à Sète, du coup on en profite pour dénigrer un peu la mentalité de cette région à laquelle on n’a pas accroché. Elle a fait des études de théâtre et est une grande fan de Shakespeare (ce qui explique le « Will le magnifique ») et de Tennesse Williams; elle aimerait faire de cette passion son métier et va donc tenter sa chance à San Francisco l’an prochain : fingers crossed !

Guacamole Bacon Burger, BITCH.
Guacamole Bacon Burger, BITCH.

Le midi, direction « Carl’s Jr », une chaîne de burgers qui selon Manu est au-dessus des Burger Kings, Wendy’s and co. Il a des coupons de réduc et on se retrouve donc avec 6 burgers pour 4, donc par politesse, voyant que Manu en mange deux, je me dévoue pour le suivre. Uniquement par politesse, j’insiste bien là-dessus.

Une fois le bide éclaté, Manu me fait un petit topo de ce qu’il y a à visiter dans le coin : le grand aquarium de Monterey, les parcs naturels, le front de mer ou le musée Steinbeck à Salinas. Je m’étais dit que les musées c’était pas ma priorité pendant ce voyage, vu que je m’en suis fait un bon paquet sur la côte est, mais bon, Steinbeck, quoi.

IMG_20150805_141845J’ai rarement vu un musée sur un écrivain aussi complet, on sent bien que c’est une fierté locale ! Et c’est normal, non seulement John Steinbeck est né à Salinas, mais en plus, la plupart de ses oeuvres majeures se passent dans la région (Monterey pour Les paturages du ciel et Tortilla Flat, Soledad un peu plus au sud pour Des souris et des hommes etc.) Il y a plein de costumes d’époques, de reconstitution de décors, d’extrait des adaptation ciné, etc, et la visite me prend bien 1h30.

Je ne connaissais Steinbeck que pour ses oeuvres de fiction, et ai donc appris qu’à la fin de sa vie, se sentant peu à peu déconnecté des Etats-Unis, il avait entrepris un roadtrip en solo tout autour du pays, histoire de rencontrer les « vraies gens ».

IMG_20150805_155529

Il a fait de son voyage un bouquin « Travels with Charley », que je suis du coup bien curieux de lire !

« I’m going to learn about my own country. I’ve lost the flavour and the taste and sound of it… I’ll avoid cities, hit small towns and farms and ranches, sit in bars and hamburger stands and on Sunday go to church… and I shall go unknown. I just want to look and listen. »

« I knew that ten or twelve thousand miles driving a truck, alone, would be hard work, but to me it represented the antidote for the poison of the professional sick man. »

Et une petite dernière pour la route parce que j’aime bien sa conception du voyage :

« What I am proposing is not a little trip or reporting, but a frantic last attempt to save my life and the integrity of my creative pulse… »

Une fois le musée visité, je file vers Point Lobos, une petite réserve naturelle où batifolent gaiementdes phoques, des dauphins, des pélicans, que j’ai pu voir au loin.

IMG_20150805_175032On le voit pas bien sur cette photo mais les rochers sont remplis des phoques qui chantent sans arrêt.

C’est très nuageux à cet endroit, alors qu’à même pas 10 km à l’est, il fait beau : des micro-climats règnent sur le coin, et les petites collines font office de barrière anti-brume. Cette atmosphère me plaît cela dit, parce qu’avec l’odeur du vent marin, j’ai l’impression de me retrouver en bretagne, et je saurais pas l’expliquer, mais le simple fait de crapahuter sur des pierres, d’en grimper, de faire attention où l’on marche est un plaisir qui a sûrement des origines primitives.

(avec cette musique dans les oreilles c’est encore mieux.)

Une fois revenu chez Manu, on papote un peu, et il m’emmène ainsi que toute la petite famille dans son restau préféré, qu’il me décrit comme un lieu « as American as can be ».

Sur la route, on peut observer ce "mur de brume" bloqué par les collines
Sur la route, on peut observer ce « mur de brume » bloqué par les collines
Des bottes au plafond, un côté saloon... ouais effectivement, plutôt typique
Des bottes au plafond, un côté saloon… ouais effectivement, plutôt typique

IMG_20150805_203010Manu et moi prenons un petit bourbon pour nous ouvrir l’appétit, et comme vous pouvez le voir, les dosages sont également à l’américaine.

J’ai beau avoir mangé deux burgers le midi même, leur carte est quand même bien alléchante, et puis jamais deux sans trois d’abord, alors hop, un petit « Greek Feta Burger » histoire d’être solidaire avec nos amis grecs (oui, n’importe quelle justification est valable pour se taper un burger.)

Holly Molly
Holly Molly

Le retour en voiture a été très silencieux, tous trop occupés à digérer et à nous remettre de nos émotions pour pouvoir parler.

Une fois revenus, histoire de nous réveiller un peu, Manu nous propose un petit tarot. Le bougre profite de la venue d’un français pour pouvoir y jouer, car pour les américains, le tarot c’est uniquement un truc pour tirer les cartes, pas pour jouer !IMG_20150805_234012 J’ai passé une bonne partie de mes vacances d’ado en camping à jouer avec mes parents au Yam’s ou au Tarot, donc je connais les règles, mais je suis pas vraiment une flèche, ce qui fait que je termine tout en bas du classement. Malgré tout l’ambiance est cool, et le maître mot dans cette famille c’est la chambrette constante, ce qui donne des parties assez hautes en couleur ou les vannes fusent, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’estime toutefois qu’il s’agissait là d’une habile façon de me déconcentrer, sans quoi j’aurais certainement sauvé l’honneur.

Il ne me reste plus qu’à passer la nuit à lire des guides de stratégie de Tarot, afin de prendre ma revanche demain.

 

19 commentaires

  1. Ca doit sympa de decouvrir la vie d’une famille franco-americaine la-bas, voir le melange des cultures et ces gens qui vont tirer parti du meilleur de chacune.
    En revanche, il est 10h50 quand je finis de lire ton article, merci pour ces beaux burger! To put in a nutshell (19 au bac sisi), I am now hangry. (oui oui, angry d’etre hungry).
    Profite bien de ces derniers jours au Canada du Sud!

    J'aime

  2. Monsieur joue au tarot (sans gloire d’ailleurs) pendant que nous, pauvres addicts followers, nous rongeons les sangs devant son silence!
    Ceci dit, Je pense que les mots de Steinbeck ont du raisonner en toi!
    Allez, dors bien pendant que nous allons, enfin, pouvoir commencer notre journée!

    J'aime

    • Il y a moyen d’avoir des tarifs plus avantageux que ce que j’ai eu (cf l’article « Mon équipement ») mais j’avais la flemme de passer des heures à comparer tout ça.

      Pour la voiture tout dépend de ce que tu comptes faire, moi j’en ai pris une grande pour pouvoir dormir dedans !

      J'aime

  3. ça va encore, tu n’as pas un -1000 en score et c’est vrai qu’à 4 c’est complexe. N’oublies pas de compter les atouts après il faut un bon jeu et c’est pas évident. Si vous étiez 5 c’est plus sympa et tu as plus envie de prendre des risques,

    J'aime

  4. 3 Burgers dans la même journée… Je… Pourquoi infliger ça a ton corps ? (Veinard !)

    Travels with Charley me botte bien aussi du coup !
    Par contre j’ai un peu regardé et beaucoup de gens s’accordent à dire que son récit n’est pas si authentique que ça : il aurait notamment beaucoup dormi dans des hôtels alors qu’il dit dormir dans un camping car et des rencontres seraient plutôt sorties de son imagination.
    Bon, ça doit être sympa quand même 🙂

    J'aime

  5. J’ai bien aimé Travels with Charley, mais celui qui m’a vraiment sonnée est East of Eden … la puissance de ce bouquin ! Je suis ravie d’avoir découvert grâce à toi qu’il existait un musée Steinbeck, qui plus est à Salinas – qui me replonge également dans East of Eden !
    Je prévois de repartir pour un road trip similar au tien l’été prochain, après un NYC-New Orleans et un NYC-LA, alors je le rajoute sans faute à mon parcours, un grand merci.

    J'aime

  6. Mais je te jure, il y a des personnes sympa à Montpellier, même que certaines comme moi veulent être prof d’anglais, si c’est pas une preuve ça!
    Plus sérieusement merci pour ce récit, je dois dire que c’est devenu un peu addictif et que tout les matins j’étais très curieuse de découvrir de nouvelles aventures. Même avec la gueule de bois certains matins, j’étais trop impatiente de connaître la suite.

    J'aime

  7. J’ai noté les titres de toute la musique que tu as partagé et que je ne connaissais pas encore. J’ai tout écouté. Et bon sang que c’était bon! Merci. Du coup tout à l’heure j’ai été m’acheter Moon Palace et East of Eden les yeux fermés, pour la merveilleuse somme de 4 euros (que j’aime les bouquineries), j’ai hâte de m’y plonger.

    J'aime

  8. Ah oui ce serait cool une petite play list récap de ton voyage. J’ai pas tout écouté mais ya des trucs bien sympas !
    Et puis ça fera l’occasion d’un post supplémentaire (la fille déjà en manque ).

    J'aime

Lâche tes com's

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s