USA Jour 04 – Joshua Tree National Park

Dimanche 12 juillet

Je loge chez Robert, dont la collègue lui a demandé un petit service : comme elle ne va pas très bien, elle lui a demandé de la remplacer à la réception de l’hôtel de 11 heures à 13 heures pour qu’elle puisse aller à la messe. Evidemment, il ne pouvait pas dire non. Je l’ai donc accompagné à l’hôtel pour deux heures. Il m’a fait faire un petit tour des chambres décorées façon 50’s. Lorsqu’on visite la chambre « James Dean », il me rappelle que je vais bientôt avoir 27 ans et que dans mon périple je vais obligatoirement passer par là où il s’est scratché. TOO MUCH INFORMATION, ROBERT.

EDIT : Petit erratum, Robert s’est trompé puisque James Dean est en fait mort dans un accident de voiture à 24 ans… I will survive !

Burp.
Burp.

Il demande ensuite à un des employés de me préparer un ptit dej’, gratos. J’ai donc droit aux fameux « French Toast » qui sont en fait du pain (de mie) perdu sur un lit de sirop d’érable. A s’en péter le bide avec le sourire.

IMG_20150712_122853
Vous pouvez même apercevoir un bout de mon orteil. Terriblement érotique.

Puis, le temps que sa collègue revienne, j’en profite pour faire quelques joyeux plouf-plouf dans la piscine, au son des tubes des années 50 qui tournent en boucle sur la sono de l’hôtel. Je retrouve des musiques de Fallout, et j’ai un peu l’impression d’y être, ouais.

A 13h, on décolle donc pour le Joshua Tree National Park, avec un arrêt au WALMART pour acheter de la bouffe et de la picole. Le Walmart, fait partie depuis des années de ma checklist « Trucs à visiter aux USA », mais à New York, ça court pas les rues. Bon finalement c’est juste un très grand Leclerc le truc hein ! Je m’attendais à beauuucoup plus cheap et c’est plutôt pas mal. Du coup je ressors de là déçu parce que finalement c’était bien. Etrange.

DSCF4167
Un Joshua Tree averti en vaut deux. Il paraît.

Et zou, armés de notre pack de bières, d’eau et de sandwich au pastrami, on peut aller affronter le désert. Le Joshua Tree National Park tient son nom de ces arbres très particuliers qui ne poussent qu’à cet endroit là du monde. C’est fou, non ?

On s’enfonce dans le parc à pieds, on fait grimpette sur des rochers, il me raconte des petites anecdotes sur le parc, notamment le fait que dans sa jeunesse, il y allait en bus avec 5 ou 6 potes, tous défoncés au LSD, même le conducteur. Apparemment Jim Morrison faisait ça assez régulièrement, d’ailleurs.

DSCF4183Comme je suis quelqu’un de tout à fait #EthiqueEtResponsable, je lui demande si c’est pas un peu dangereux de conduire sous LSD, ce à quoi, plein de sagesse, il me répond : « Conduire sous acides c’est pas très dur, c’est juste quand tu sens que la voiture est en train de s’envoler que tu dois passer le volant. » Sounds legit. (gardez quand même ce conseil en tête, on sait jamais)

Mais pas de LSD pour nous; il sort quand même de sa poche ce qu’on appelle communément un gros zdar, histoire de se rapprocher un peu plus de la nature, je suppose.

IMG_20150712_154941Cet endroit est magnifique. Le silence y est assez perturbant : pas de bruit de vent dans les feuilles, pas d’oiseaux qui chantent, pas de bruit de voiture : le silence absolu. Les rochers quant à eux sont gigantesques, comme tout dans ce putain de pays, les voitures, les menus à McDo, les échangeurs d’autoroute, et même les brochettes, vous verrez.Bref, les rochers sont énormes et on dirait qu’ils ont été posés en petits tas par quelqu’un, comme si ce n’était que du gravier. On se sent minuscule à côté, une fourmi à côté d’un monticule.IMG_20150712_175254msieur

Il est 18h quand on part finalement de là, on devait s’arrêter mettre un peu d’essence à un moment, mais à la radio c’était une des pistes préférées de Robert , donc on continue la route. Il faut savoir gérer ses priorités. IMG_20150712_195200On se gare ensuite à un supermarché mais comme la piste n’est pas finie (elles durent souvent 15/20 minutes) on attend la fin sur le parking. Ce soir, c’est barbeuc’, on va donc au rayon brochettes, et je vous avais bien prévenu, les nôtres à côté font un peu office de cure-dent.

On revient chez lui, on ouvre la bouteille de Coteaux du Layon que je lui avais offerte, on se la siffle oklm devant une émission que je ne connaissais pas mais dont le titre en dit long sur son caractère over-the-top : « AMERICAN NINJA HERO », une sorte d’Intervilles à l’Américaine, sauf qu’il y a 3 équipes : AMERICA, Europe et Japan (le Japon est donc un continent à lui tout seul). IMG_20150712_103655C’est des épreuves physiques et c’est un peu con-con, mais Robert est à fond et hurle quand un candidat tombe, se lève et applaudit quand un candidat réussit, il vit le truc à fond ! C’est pas la première fois que je vois ça aux USA, ils ont une relation assez particulière avec ce qu’ils voient sur un écran quand même.

Et zou, c’est l’heure de se coucher. Demain, je quitte Palm Springs en direction de Las Vegas !

31 commentaires

  1. A propos des visites d’Américains dans le Parc dans des états que ne renieraient pas certains 68-ards, c’est très bien relaté dans un épisode d’Entourage (S05*E05 The Tree Tripers), série que je ne peux que vous conseiller pour le bien de votre culture générale, Hollywoodienne, pour le plaisir d’entendre des « fuck » toutes les 2 min 37 et enfin pour la joie du casting magistral tout au long des 8 saisons.

    J'aime

  2. Ahah je connais ce délire pour Walmart, j’ai fait presque 1h de métro pour me retrouver dans la périphérie paumée de Montréal et pour le coup je l’ai trouvé vraiment cheap! Sinon c’est cool que ton hôte te fasse visiter (même s’il est pas très #EthiqueEtResponsable ;))

    J'aime

  3. Franchement ma Terminale aura bien été marrante. En Terminale, mon lycée se trouvant dans le sud, on a fait une Sortie Géol’ dans les pyrénées. A un moment on s’est retrouvé dans une ophiole : Un morceau de continent océanique qui remonte en haut d’une montagne. Et bah franchement ca crée un paysage lunarico-désertique hallucinant.
    Mbref tout ça pour dire que j’ai une idée de l’ambiance que ça donne, j’imagine même pas sur des dizaines de kilomètres !
    Un régal de lire vos articles #EthiquesEtResponsables très cher. Sur ce j’vais finir le matsic qu’il me reste (Ah c’est pas ça qu’on utilise pour faire des joints ?)

    J'aime

  4. N’ayant jamais pratiqué le couchsurfing, cela m’intrigue: combien d’hôtes vont te recevoir? Tu es parti avec une bouteille pour chacun?
    Sinon, c’est super agréable de te lire : on voyage à tes côtés en écoutant Thiéfaine et on se demande tour à tour si tu vas enfin pouvoir récupérer une voiture chez Avis, jusqu’à quel point Robert va se montrer entreprenant et quelle sera la suite de ce chouette voyage.

    Aimé par 1 personne

  5. « Lorsqu’on visite la chambre « James Dean », il me rappelle que je vais bientôt avoir 27 ans et que dans mon périple je vais obligatoirement passer par là où il s’est scratché. TOO MUCH INFORMATION, ROBERT. »

    Je ne sais pas si je suis juste inculte, mais… scratché ? J’ai pas compris >.<"

    En tout cas super blog, j'ai hâte de lire la suite !

    J'aime

  6. Hey Man , greatfuldead c pas trop ta génération ..ok …(mais les Beatles non plus hein)
    Mais U2 …tu connais pas L’album Joshua Tree….oh lalalal l’incuuuulte….

    J'aime

Lâche tes com's

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s