USA Jour 03 – Santa Monica et Avis

Samedi 11 juillet

Mon hôte me propose de m’emmener en voiture chez Avis pour régler cette histoire de location une fois pour toutes. Je mets TOUS les documents possibles et inimaginables dans mes poches, je suis prêt.

Elle fait d’abord un petit détour par Santa Monica, la plage la plus iconique et touristique de Los Angeles. Sur la route, j’observe un peu comment on conduit à Los Angeles, parce qu’ils ont un code de la route un peu différent du notre, genre aux intersections ils ont le droit de tourner à droite au feu rouge, et si tu le fais pas on te klaxonne. C’est bon à savoir. Je lui pose également plein de questions sur la conduite IMG_20150711_112524avec une boîte automatique. Quand je lui demande si on peut caler, je me rends compte qu’elle ne connaît pas le mot (« stall »)… c’est rassurant !

On arrive à la plage, donc. Elle est tellement immense qu’on ne le remarque pas forcément sur les photos, mais contrairement à ce qu’on peut voir en France, la bande de sable est TRES large, ce qui fait qu’on ne manque pas de place.

IMG_20150711_112858Le fameux « Santa Monica Pier » est l’endroit où se termine la Route 66. De jour, entre les gens qui te font les mêmes caricatures péraves qu’à Montmartre, ceux qui te peignent des couchers de soleil comme dans les marchés de Noël, ça fait quand même bien attrappe-touristes. Ca n’en reste pas moins fort choupi, et c’est rare de voir la plage depuis la mer !

IMG_20150711_113929

En route pour l’aéroport, où nous récupérons son mari, Chris, revenu de Boston, et où elle me dépose chez Avis. Il est une heure : on convient de se retrouver chez eux ensuite pour manger ensemble.

Avis, le retour de la vengeance.

IMG_20150711_135109

Quand j’arrive, il y a ENCORE PLUS DE MONDE que la veille. Rrrrrh. Mais je m’arme de patience en ne repensant pas à tous les cauchemars faits cette nuit là à ce sujet. J’arrive une demi-heure plus tard au guicher d’un vieil asiatique que j’ai du mal à comprendre. This gon’ be good. Il voit à mon passeport que je suis français, et me dit que c’est chouette la France, qu’on a eu Louis XVI et Marie-Antoinette. J’sais pas trop quoi répondre alors je me contente de mon fameux « Aha, yes ! » qui veut trop rien dire mais me sort de tellement d’impasses.

Puis il enchaîne : « Vous avez aussi eu la guillotine ! Quand on voit l’état dans lequel est l’Amérique aujourd’hui, on se dit que c’est ça qu’il nous manque, la guillotine. Les gens ici ils font des crimes et savent qu’ils ne seront pas punis, alors que si on avait la guillontine… »

WELL THAT ESCALATED QUICKLY. J’ai pas spécialement envie d’avoir un débat sur la peine de mort en fait, je préfèrerais avoir des clefs de bagnole par exemple, donc je me contente de dire « Aha, yes ! » et ça semble le satisfaire. Il remplit des trucs et des bidules, me propose 50 assurances que je refuse (trop un ouf), et me file ensuite un papier avec l’immatriculation de mon véhicule, et son emplacement : « LDZ »

Je file tout guilleret sur le grand parking (imaginez un parking d’hypermarché rempli de voitures de location) et je cherche la colonne « LDZ ». Mais le truc c’est que les voitures sont rangées par lettres. A, B, C… pourquoi moi j’ai TROIS LETTRES ? Ma caisse n’est ni à L, ni à D, ni à Z. Je vais voir un monsieur d’avis et lui demande : « Oh, LDZ, that’s Loading Zone. Wait on this bench, the car will be there in 10 minutes » (oui parfois je traduis ce qu’ils disent, parfois non.)

J’attends donc 10 minutes. Puis 20. Puis 30. Puis 45. Puis 1h. Au bout d’une heure d’attente je vois mon vendeur guillotineur en civil : il a eu le temps de débaucher alors que j’ai toujours pas ma caisse. Je fulmine, j’en peux plus, j’ai l’impression que cette agence c’est mon enfer personnel et que je suis condamné à y errer pour l’éternité. Je vais quand même gueuler un peu pour dire qu’on m’a dit d’attendre 10 minutes il y a une heure, et là un mec fonce chercher la voiture. Il la gare en double file, me donne les clefs, et c’est parti l’aventure.

C’est une Ford Escape blanche, autrement dit, un mastodonte cIMG_20150711_172822omparé à ma Clio. Mais ça va le faire, hein ? Je grimpe à l’intérieur, règle le siège et les rétros, mets mon GPS pour retourner chez mon hôte, et hop, comme Jean Claude Van Damm, je fous le contact (Full Contact. C’est le nom d’un de ses films. Rigolance totale.)

Et je ne démarre pas pour autant. A la place du levier de vitesse, dans une voiture automatique, on a un levier avec « P, R, N, D et S ». P pour Park, R pour Rear, N pour Neutral, D pour Drive et S pour Suce. Donc moi je dois me mettre sur « Drive », mais IMPOSSIBLE de bouger ce putain de levier. Il est bloqué ! Evidemment, aucune notice dans la boîte à gant. J’essaie plein de boutons, genre verrouiller la voiture, ou rentrer dans un menu pour débloquer le bidule. Que dalle. Putain, putain, putaiiiiiiiin j’ai enfin cette voiture mais impossible de bouger, RAAAAAAAAH ! Finalement comme le dernier des clampins, je vais chercher de l’aide sur le net grâce à mon téléphone élégant. Pour changer de mode de conduite, il faut en fait appuyer sur la pédale de frein. Souvenez-vous en !

Putain, j’ai pas encore bougé de mon emplacement que je SUINTE à l’idée de conduire, j’ai l’impression qu’une fois arrivé chez mon hôte, il ne restera qu’une épave. Mais c’est parti ! Trop bizarre de conduire un tank pareil, le truc est tellement gros que j’ai l’impression d’être sur deux voies à la fois. Mais je gère, je conduis très prudemment jusqu’au moment où j’arrive sur le tronçon d’autoroute qui mène à mes hôtes.

Imaginez le périph avec 0 espaces entre les voitures et 7 putains de voies. Vous imaginez bien que je suis resté sur celle de droite hein. Une fois arrivé, je tourne un peu parce que je me sens clairement pas de faire un créneau, donc j’me gare à perpète.

Il est 3 heureIMG_20150711_154628s quand j’arrive, Chris et Ania m’ont attendu pour manger mais j’entends leur ventre gargouiller dès que j’entre. On va manger à « Los Pollos Locos », une chaîne de restaurant américano-mexicain dont la spécialité est le poulaga. Moi j’en prends avec des Macaroni and cheese parce que YOLO.

Je fais donc connaissance avec Chris, très sympa et jovial, le courant passe plutôt bien. Ania lui raconte que la veille je suis allé faire un tour dans un cimetière, et les deux hallucinent. Surtout quand je leur dis que j’y suis allé pour me reposer. Pour eux, un cimetière, c’est un lieu à éviter à tout prix, personne n’y va. Je leur explique qu’à Paris les cimetères Montparnasse ou Le Père LaChaise sont des lieux touristiques, que même les parisiens y vont faire des petites ballades, et ils tombent des nues. J’crois que je n’ai fait que renforcer le cliché : Français = romantiques macabres, haha.

Mais c’est déjà l’heure de se dire au revoir, il est temps pour moi de prendre la route direction Palm Springs…

17 commentaires

  1. Exactement le même problème que toi au Québec pour ce qui est de l’automatique ! On était les seuls débiles à ne pas savoir faire avancer une voiture qui avance toute seule !
    C’était une Ford Escape aussi.
    Coïncidence ? Tt sa né ke trompri.

    J'aime

    • C’est étonnant ; j’ai aussi loué une voiture à Québec il y a quelques années et je n’ai pas souvenir de ce genre de problème. C’est peut-être spécifique à Ford ? Par contre j’ai beaucoup galéré avec la conduite avec boîte automatique et j’ai bien failli emboutir la caisse trois fois avant même de sortir du parking.

      J'aime

  2. Vous l’avez enfin la voiture. But it’s when I don’t understand the half of you write in English I say me I’m hopeless.

    C’est quand même énorme ce que sort le guichetier quand on pense que les États-Unis sont l’un des pays avec le plus de prisonniers par habitant, qu’est-ce qu’il dirait s’il voyait la France.

    Bon courage avec votre voiture, ça a l’air d’être un joli merdier !

    J'aime

  3. Très heureux de savoir que tu as enfin pu mettre la main sur cette voiture ! Le voyage peut commencer pour de bon 🙂
    Excellente idée ce blog, ça donne envie de faire pareil. Je n’ai jamais quitté l’Europe de l’Ouest, ça doit être dépaysant même pour quelqu’un qui y est allé plusieurs fois.

    Le poulaga donne terriblement faim.

    You do things right buddy.

    J'aime

  4. Mais ne me dis pas que tu es allé aux US sans prendre 1 h de conduite sur boite auto et en n’ayant pas potassé les particularité du code de la route !
    C’est un coup à payer une ruine en amendes ça

    J'aime

  5. Je me souviens d’un vendeur d’une boutique quelconque de fringues de NY qui m’avait tapé la discute sur Hollande et Sarko (en 2012, juste après l’élection) en me disant qu’il aimait pas trop Sarko. Le genre de truc impossible chez nous quoi.
    Ils sont très libres pour parler de tout et rien avec des inconnus, c’est déstabilisant parfois.

    Bon à l’inverse je les imagine pas se lancer des blagues de cul après quelques verres entre potes, et encore moins attaquer les chansons paillardes quelques autres verres plus tard. Enfin j’ai pas testé mais je l’imagine bien comme ça.

    ‘fin bon, sont pas à une contradiction près…

    J'aime

  6. Putain…ca m’.est arrivé dans le garage de ma mère….j’ai jamais réussi a démarrer …si ….quand du haut de ses 73 ans, elle est venue me sauver….et pis tu sais quoi j’ai passė 1 année chez les quinquins quand j’avais 20 ans ….a fucking loooong Time ago …et j’ai conduis pas mal à cette époque avec une automatique…ben c’est bizarre hein..faut avouer!!!
    Allez la bise

    J'aime

  7. Les galères en début de vacances… C’est terriblement rassérénant de voir que ça n’arrive pas qu’à soi!
    Très sympa ce blog 🙂
    Je ne suis jamais partie seule mais tu donnes envie.

    J'aime

Lâche tes com's

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s